Pierre Salagnac sculpteur céation de mobilier récupération matériaux agricole Elève puis professeur à l’école Boulle de Paris, Pierre Salagnac s’est spécialisé dans le bronze et dans le mobilier avant de se tourner par hasard vers la récupération, en découvrant la beauté des outils agricoles de sa région. L’usure, la matière naturellement vieillie offre aux pièces de cet artiste un caractère, une identité unique. Parfois reproductibles, ses pièces ne sont pourtant jamais vraiment les mêmes... Il lui est spontanément venu à l’idée de réaliser du mobilier avec ces éléments pour jouer avec le contraste de l’agressivité, la dureté des outils et le confort nécessaire pour une assise. Il a également aimé offrir une deuxième vie bien méritée à ces pièces dans un cadre totalement différent. Une idée, une envie, une forme, un trait de crayon et l’âme de l’objet prend forme. Pas tout à fait du design pas tout à fait du classique, les objets font référence à l’écho de la première vie. Par le biais des créations, l’artiste cherche à mettre cette image intérieure à nu, à retirer cette carapace que nous sommes trop habitués à voir et à affronter. L’essence de l’objet ou des éléments qui le composent sont l’axe premier de son travail. Le défi de l’artiste a été de réalisé du mobilier qui conserve son utilité et son confort malgré les matières utilisées. Se qui fait de lui un des très rare artiste à réaliser du mobilier avec de la récupération. L’apparence n’est que bien peu de choses. Le fond est parfois très difficile à capter, à comprendre et pourtant c’est toute notre richesse. C’est ce qui fait que l’on est et qui nous permettra de devenir. Le spectateur doit avoir le regard «traversant».
Livre d'or
Liens
Créations
Formation
Actualité, Presse
Contact

 

Aujourd’hui Mawaco présente les œuvres de 6 artistes dont la matière première est le recyclage de matériaux et le détournement d’objets. - PIERRE SALAGNAC Qu’est ce que la Récup’Ethik ? C’est ainsi que Marie de Grivel, cofondatrice de Mawaco, désigne ce nouveau mouvement artistique lié à la récupération et au recyclage. Six artistes PIERRE SALAGNAC Située sur la Rive gauche, juste à côté du boulevard Saint Germain dans le 5ème arrondissement de Paris, d’une surface de 355 m², la galerie d’art Mawaco expose Pierre Salagnac n permanence, "chacun ayant son propre univers avec sa spécialité dans l’art de la récupération". Les collections changent environ tous les deux mois, même si certains objets sont ajoutés au fur et à mesure.
Une idée, une envie, une forme, un trait de crayon et voila l'âme de l'objet prendre forme. Pas tout à fait du design pas tout à fait du classique, mes objets font référence à l'écho de la première vie. Par le biais de mes créations, je cherche à mettre cette image interieure à nu, à retirer cette carapace que nous sommes trop habitués à voir et à affronter. L'essence de l'objet ou des éléments qui le composent sont l'axe premier de mon travail. Specialisé dans le bronze, mes sculptures sont aussi réalisées dans d'autres materiaux tels que l'acier, le bois... Bienvenue dans le petit monde de Pierre Salagnac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Création de mobilier et objets en bronze, ferrail, bois. Salagnac Pierre ancien élève et diplomé de l'école Boulle. DMA de tournage sur bronze. Anciennement artisant monteur en bronze à Paris dans le 11 ème arrondisement. Ancien proffesseur de tournage d'art à l'école Boulle à Paris. àA travaillé pour de grands sculpteur : Louis Cane, Matthias Bonetti, Yves de la tour d'Auvergne, Michel Haillard, Frank Evenou...Pierre Salagnac vous présente sa collection de mobilier en bronze, acier, bois, etc...Spécialisé dans le bronze, Pierre sculpte aussi d'autres matériaux tel que l'acier, le bois... Carole : P ierre, pourquoi avoir choisi cette voie…. Pierre : La vie nous réserve des surprises...Il est agréable de se laisser surprendre. Moi qui rêvais d’être pompier ou vétérinaire comme un bon nombre d'entre nous, la vie m'a conduit aux cours de dessin, les voies se sont dessinées autrement. Du moins elles me paraissaient se dessiner autrement. Au début, on se laisse aller à la surprise, elle est parfois bonne, parfois mauvaise, mais pas de répit, la vie avance et nous avec. On passe beaucoup de temps à regarder autour de soi, à juger, à analyser puis à conclure. Et un beau jour, suite à un déclic, une rencontre, on prend un peu de recul, on regarde cette forme dessinée depuis le début du parcours, se laisse à regarder ces traits, il nous parait cette forme si familière : Soi même. Mon travail de création consiste à traduire les traits d'une forme sans me laisser charmer par son image apparente. Pour me permettre de toucher l'essentiel de son être. A l'image d'un fossile : Que représente -t-il ? Quelle vie a-t-il traversé pour être face à nous aujourd'hui ? Quelle a été sa vie avant d'être fossile ? Toutes ces questions que l'on se pose en étant face à ce morceau de craie, ce qui donne son coté énigmatique, ce qui inspire son respect... Carole Tu dis : « Traduire les traits d'une forme sans te laisser charmer par l'apparence », comment traduis-tu la forme et avec quoi ? Pierre Je traduis la forme par l'objet en lui même, une sorte de jeu qui consiste à utiliser les travers de la vue (conscient) au bénéfice de ce qui est vraiment (âme). Carole Donc cela passe tout d’abord par un ressenti, une lecture profonde de la forme, son essence par exemple ? Pierre Tout à fait, mon travail consiste a traduire l'essence de ce qui est pour le donner aux autres sous une forme physique. Carole A partir de la, tu fais un dessin et ensuite? Pierre Oui et non, la forme se dessine, ou se sculpte seule avec l'aide de mes petites mains. Je ressens quand quelque chose est juste, quand l'objet "s'impose "a moi, il me parait donc évident qu'il se retrouve à nu face a moi, et je n'ai plus qu'a le dessiner, le sculpter, l'assembler... c’est très facile donc, et j'ai plein d'idées… Carole Tu utilises quelle matière pour cela ? Pierre Tout, le bronze (coté luxe, ange, noble...) et la récupération, (coté rude, sombre, lourd, difficile) pour exprimer ce qui nous entoure, montrer le beau… Carole De la terre aussi ? Pierre La terre, c’est différent, elle est trop "impliquée" pour que je me sente a l'aise pour la travailler. Carole On peut voir du beau la où d'autres ne le voient pas n'est ce pas ? De ce fait, le faire découvrir aux autres de par ton regard et ton ressenti … Pierre Je travaille sur l’âme des choses, toutes âmes ont leurs beautés, donc mon travail de base n'exclut aucun sujet, il peut finir beau si je parle de son âme. Comme la table araignée, c’est dégoûtant une araignée, pourtant une beauté se dégage de cette table, elle ne ressemblera pas a ce que l'on connaît d'elle… Carole Quand tu dis "âme" des choses, ça inclut les objets aussi ou que la nature ? Pierre Tout….tout sujet est fondé a partir d'une âme, un objet peut donc en être muni. Carole C'est quoi pour toi une âme ? C’est vivant ? Tu veux parler de son histoire ? Pierre La, il sera important de traiter du lien qui a "enamé" l'objet

Carole "Emaner" tu veux dire? Pierre Un fossile a une âme, il a connu la vie, il a une histoire, d'ou vient-il ? Comment, quelle a été sa vie?... Carole Oui mais un fossile, c’est un élément brut de la nature… Un objet en plastique par exemple ? Pierre "En-amé" c'est un terme que je donne au fait de donner une âme à un objet. Carole Bien….. rires… fallait le préciser. Donc pour toi tout est nature et à une âme ? C'est cela ? Pierre Oui, pour l'âme, rien n'est la par hasard, tout a un rôle et influe sur les âmes, les gens, donc cette puissance, aussi infime soit-elle, existe. Carole Je suis assez d’accord, j’utiliserais plutôt le mot vibration au lieu d’âme d’ailleurs… Pierre La vue d'un objet peut être la traduction de "données énergétiques" que l'on ne voit plus, que l'on ne ressent plus, mais elles sont réelles…

Carole Oui voilà on se retrouve dans l’idée….. Sinon, est ce que tu mélanges le coté « luxe » du bronze et les matériaux dits "sans valeurs" ? Dans l'idée de relier des essences opposées voir les unir ? Pierre Il est dur de les unir, car ce n'est plus ce qu'elles sont et pour l'instant j'essais d'être plus dans la traduction que l'interprétation (même si c’est presque pareil, il y a une petite différence) une âme est bleue, elle n'est pas jaune… Carole Traduction ?P ierre Traduire l'âme en vision, l'abstrait en concret. Carole Prenons l’exemple du fossile… tu perçois son âme, son essence, sa vibration, peut-être son histoire, il se passe quoi… tu vas traduire cela de quelle façon concrètement, sous forme d'un fossile bronze ou une autre forme va s'imposer ? Pierre Ce qui m'intéresse dans le fossile, c’est que les gens face à lui vont se poser naturellement les questions suivantes : Qu'est que c'est ? Ca date de quand ? Quelles époques a t'il traversé, quelle histoire a t'il vécu... Mais face a une table en bois, on ne se demande pas quand l'arbre a été planté, quelles époques il a connu, qui l'a coupé... Je prends donc le sujet de l'araignée, je me pose…C arole C'est vrai on oublie souvent les sources des choses.... Pierre …Ces quelques questions : Pourquoi l'araignée ? Quel rôle dans sa vie ? Quelle force ? Pourquoi elle fait peur, pourquoi, pourquoi, pourquoi, et je dessine ce que je ressens (sans me prendre la tête non plus) et la forme se dessine plus ou moins seule.. Carole Ha oui les peurs, on y trouve des forces de vie dedans. Pierre …Puis plein d'autres questions…..qui expliquent aussi pourquoi NOUS !…Face a tout ça…Mais j’insiste, et insiste, sans me prendre la tête !! Carole Oui… rires...Donc ensuite, il va en ressortir la table araignée en bronze c'est ça ?… Je pense que ce n'est pas que dans un but utilitaire cette table ? Pierre Ca vient plus ou moins seul, c’est facile, et je me sens en équilibre face a ce procédé, je n'ai donc pas à me justifier au près des gens, car ils trouvent leurs réponses eux mêmes… Et pour le coté utilitaire, comme je veux vivre de mes créations, l'utilitaire est plus vendeur que l'art pur…C’est moche n'est ce pas ? Carole Oui…C'est dommage en tant que créateur d'être dépendant de cela. Pierre Mais notre monde tourne comme ça…Pour le faire tourner dans un autre sens, il faut commencer par tourner dans son sens, et après on le dévie. Carole Pas sur…

Pierre Ha. Carole Oui si cela tourne trop vite et avec courant fort, pas facile à arrêter ou à dévier. Pierre Certes, mais on n'est pas seul. Carole C'est comme tu le sens, les personnes sensibles à une de tes créations ne vont pas forcément avoir besoin du coté utilitaire peut être ? Pierre Pour me faire connaître, je commence avec cela, mes sculptures viendront par la suite. Carole Oui. Pierre Le petit jeu peut s'effectuer sur l'utilitaire (fonctions, actions, réactions, ...) c’est déjà un gros morceau. Carole Oui… et pourquoi le bronze ? Ca pourrait être avec du fer aussi ? Pierre …Donner la vie à ce qui n'existe pas au yeux de beaucoup… Le bronze ? La vie. Le fer est trop ancré dans la culture industrielle, il me faut le détourner pour l'adapter, le bronze fait déjà partie de la très vielle histoire, car il commence a être oublié…Comme le coquillage qui revient sous la forme du fossile. Carole Tu aimes faire revivre ce qui s'oublie ? Pierre Aimer, n'est pas le terme, facilité, serait plus juste, tu racontes une histoire avec des mots simples et efficaces, sinon, tu n'es pas écouté, par la suite, tu peux compliquer… Carole J'ai pas compris, rires… Pierre Je parle d'un prince et d'une princesse qui vécurent heureux.... Mais pas d'un chef de rayon de Auchan et de la secrétaire du concessionnaire Renault, le rêve fait partie du language, le bronze sonne plus prince et le fer, l'acier sonne plus ouvrier... Carole Haaa ouiiiii…..et donc? Pierre Donc mon histoire que je raconte (par le biais de mes créations ) sera plus écoutée si c’est en bronze. Pour l'instant.. Carole Oki… Alors, si par exemple, je te dis il me faut une tortue-table en bronze tu peux faire cela ? Pierre Oui. Pierre Mais je tenterai de comprendre pourquoi tortue, pourquoi table, si un lien existe, si cette tortue me raconte son histoire, je te la dessinerai et te la réaliserai. Carole En dehors de tes créations tu te fais artisan aussi alors ? Pierre Non, car ce n'est pas "fait". Carole Comment ? …pas fait ? Pierre Ce n'est pas une image simple mais il y a la un sujet sur lequel je me risquerai à me pencher…Je ne ferai peut-être pas une tortue telle qu'on la connaît…Jje ne peux donc pas la réaliser maintenant.

Carole Tu auras la même démarche quant à tes ressentis que tu m’expliquais tout à l’heure ? Pierre Oui, je ne l'exécute pas, je l'analyse avant… Carole Donc dans une commande il faut te laisser la liberté de création ? Pierre Oui, ta commande ne se cantonne qu'au simple fait d'être un sujet. Carole Sûrement. Pierre Tout sujet est bon à prendre, et l'aboutissement n'est pas défini dans le temps…l'artiste…. Carole Oui. Pierre Comme cette histoire japonaise, du roi qui commande un tableau a un artiste... tu connais ? Carole Non, vas-y racontes. Pierre Un bon roi fait la commande d'un tableau a un artiste, cet artiste est d'accord, il donne son prix, le roi lui paye un acompte et l'artiste s'en va dans son atelier, un mois plus tard, le roi n'a pas de nouvelles, il fait convoquer l'artiste au palais. Où en es-tu ? Demande le roi, j'y travaille lui répond l'artiste ! Puis il repart dans son atelier. Plusieurs mois plus tard, le roi, inquiet, reconvoque l'artiste : Où en es-tu ? Demande le roi, j'y travaille lui répond l'artiste ! Tu tardes trop lui dit le roi. Une oeuvre pour vous me demande du temps explique l'artiste. Puis, au bout d'un an, le roi, excédé, décide d'envoyer ses soldats chez l'artiste pour le faire pendre croyant qu'il se fichait de lui ! Ce qui fut fait. Le chef des gardes, après l'exécution de l'ordre demanda au roi de venir chez l'artiste. Là, le roi découvrit plus de 10000 toiles peintes pour lui, mais aucune ne devaient donner satisfaction à l'artiste ! Carole Oui…

Pierre Chacun y trouvera la morale qu'il veut…. Carole Rires. Pierre Rien n'est simple ! Carole Oui même la communication…

Merci Pierre, bonne continuation.